• VOUS N'AVEZ QU'À COURIR

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

Olympien / Concepteur /Directeur de courses


Marc-André Bédard

BIO

Histoire d’un amoureux du sport

J’ai commencé à skier avant que je puisse marcher; sur le dos de mon père au Camps Mercier dans les années 80. Dans le bas d’une montée interminable je me suis mis à pleurer en tentant avec mes petits skis de suivre mes deux frères ainés et mon père ma dit un secret que je n’allais jamais oublier. “Profite de la montée parce que tout ce qui montes; redescends!” Quelques années plus tard, à 6 ou 7 ans, j’accumulais mes premières médailles et en 1994, j’ai regardé mes premiers Jeux Olympiques. En voyant une jeune fille de Québec qui partageait mon nom y gagner une médaille, j’ai pris une décision importante, “quand je serai grand, je serai Olympien”.

16 années à grimper les échelons

Seize ans plus tard, c’est dans le même sport qui m’a introduit aux Olympiques que je prenais part, moi aussi sur la plus grande scène du sport amateur. Dans mon propre pays en plus!  Le chemin pour s’y rendre n’a pas été sans fautes et des montées, comme des descentes, j’en ai pris dans les jambes. Au final la cerise sur le gâteau qu’à été ma carrière, je l’a fait encore durée aujourd’hui 7 ans plus tard. L’expérience Olympique, de “très haut niveau” m’a appris une ou deux chose sur moi-même et surtout; quand une porte s’ouvre, même sans savoir ce qui nous attend, ça vaut toujours le coups de la franchir.

La course à obstacles

En 2011 je “surf” encore sur la vague Olympique et les portes s’ouvrent une après l’autre. Je découvre alors la course à obstacles. Sport dont je, n’y à peu près personne ne connaissaient l’existence. Ça n’a pas pris trop d’énergie à mon frère Simon de me convaincre d’y tenter ma chance et c’est à l’inaugurale “Beast” au Vermont que j’allais me pointer le nez, et en faire mon sport favoris. Toujours sur l’équipe nationale de biathlon en quête de mes deuxième Jeux ce n’est pas le sport idéal pour la jouer “safe” mais mon coeur est ailleurs et ce renouveau me donne des ailes et m’apporte beaucoup de succès sur les pistes de skis mais aussi aux sports qui me passent sous le nez. Triathlon Xterra, des neiges, raquettes, pentathlon, vélo, courses en sentiers, kayak d’eau vive, ski de montagne… Skijoring!! Chaque sport offert près de la maison est une porte grand ouverte de développer mes goûts sportifs.

Directeur de course

2014 fût une année lourde en montagne russe; d’abord Claude et moi manquons de peu notre place sur l’équipe de JO de Sotchi et au même moment nous feront offrir une place sur une équipe “semi-pro” de courses à obstacles Américaine! “ThinkBig”. On se lance et accumule les succès. Dès la deuxième année je me fait offrir l’offre de ma vie, de faire partie de l’organisation et de faire les design des parcours!! Après avoir participer comme coureur à des milliers de reprise les patrons de BattleFrog ont vu un potentiel d’amener du nouveau sang en engageant les yeux derrière les courses! J’ai couru et travaillé partout aux États Unies et au Canada pour BattleFrog et j’ai adoré mon expérience, trop courte. J’ai dit oui à tout les projets qui m’ont offert une expérience extraordinaire dans le domaine de l’organisation et de la gestion d’événement.

The NorthMan Race

2017 l’année “TheNorthManRace”. Après le retrait de BattleFrog mon travail avait fait beaucoup parlé et j’ai eu un appel ou deux qui m’ont, encore une fois ouvert une porte vers un tout nouvel animal. Tout en restant athlète, j’avais maintenant l’opportunité de développer une compétition de mon cru! Concevoir de A à Z un événement entouré d’une équipe de passionné… WOW! Je baigne maintenant dans des piles de dossiers et pendant que la neige fond, le temps approche où je passerai mes journée dans le bois à découvrir ce que la nature a à offrir à mes participants. Entre les jobs, je participerai, bien sûr, à des aventures, plus folle les unes des autres!


DERNIER RÉSULTATS

Coupe du monde Triathlon d'hiver S3 Plaines d'Abraham, QC, 3è Polar Hero Montréal ; 1er Élite Homme
Ski de montagne *SkiMo / Le Massif 8è
Trail de la nuit Polaire Duschesnay
Ski de montagne *SkiMo / Mont-Ste Anne
Winner of the Spartan World Championships Ultra Beast 50Km 2016 Lake Tahoe
108km World's Toughest Mudder 2016 Lake Las Vegas
13th OCRWorld Championships 2016, Blue Mountain Ontario
BattleFrog Xtreme 2016 60k+ Nashville Winner
BattleFrog Xtreme 2016 60K+ Toronto winner

Vidéo

Nos élites